Elles ont choisi la vie !

Vivre, c’est choisir !
Choisissons donc la vie !
Aidons les à choisir la vie !

Depuis 2 ans, j’accueille des filles chahutées par la vie. Il s’agit soit de jeunes mamans célibataires, soit de jeunes filles enceintes chassées par leur famille dont l’auteur de la grossesse refuse sa responsabilité. Parfois elles ne savent pas où aller. Plus souvent elles se sont réfugiées chez une tante maternelle ou chez la grand-mère maternelle, ou encore chez une amie.


Elles sont nombreuses celles qui viennent ainsi m’exprimer leur détresse. Détresses qui restent le plus souvent cachées, mais qui méritent d’être entendues. Écoutons ce cri, accueillons-le et, demandons-nous : « Que faire ? »
Oui, que faire ? Pendant mon congé en France (mars-avril-mai 2018) j’ai commencé à rassembler quelques témoignages. J’ai remis ce témoignage au rédacteur de la revue « Voix d’Afrique », la revue des Missionnaires d’Afrique de France. Dans le n° 119 du mois de juin 2018, vous y trouverez un article intitulé : « Filles-mères… Que faire » Cet article se trouve sur le site des « pères blancs » Lisez-le en cliquant sur « filles-mères »
Ce matin, j’ai décidé de commencer une rubrique ayant pour titre
« Elles ont choisi la vie ! »
Je le fait pour différentes raisons :
1. Parce que ces filles « méritent un service d’écoute, d’accompagnement et d’intégration digne de ce nom », qui offre une véritable alternative à l’avortement.
2. « Parce que leurs témoignages méritent d’être entendus ».

3. Parce que l’écoute en famille, pour de nombreuse fille n’existe pas.
4. Parce qu’un interdit existe chez les mossis, un interdit très vivant et « efficace ». Un interdit qui menace de mort les hommes d’une famille qui ne chasserait pas leur fille quand elle est enceinte sans avoir fait de mariage. Cet interdit est encore très respecté.
5. Parce que les besoins financiers pour accueillir ces filles et les accompagner sont en constante augmentation.
6. Et donc parce que nous avons besoin de votre aide.

Vous pouvez faire un virement sur notre compte bancaire dont voici le RIB (PDF, 50ko)
Ceux qui voudraient payer par OrangeMoney ou Mobicash, merci de contacter notre secrétariat.
Pour ceux qui sont en France et qui souhaiteraient faire un don avec reçu fiscal, c’est possible : là encore contacter notre secrétariat.

Cette rubrique paraîtra régulièrement sur notre site Koudougou la Belle
De même que sur www.abcburkina.net , au moins pour commencer. Nous attendons vos réactions pour voir si nous continuerons à publier cette série sur ce site. Pour ne rien manquer, vous pouvez aussi vous inscrire à la newsletter de Koudougou la Belle.

Koudougou, le 22 août 2018.
Maurice Oudet
Président du SEDELAN